Commentaire de Layly Victor
sur L'Europe et le révisionnisme historique de la Croatie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Layly Victor Layly Victor 25 juillet 2016 18:35

@philippe baron-abrioux

Autant je réfute votre analyse sur « le péril des droites », autant je condamne sans appel l’Eglise pour sa coupable attitude dans bien des conflits qui ont ensanglanté l’Europe, autant je ne partage pas du tout l’attitude des anticléricaux primaires qui ne manquent jamais de se déchaîner (ça leur donne bonne conscience).
L’Eglise et ses fourberies sans nom sont une chose.
La souffrance et la solitude des prêtres en est une autre. Ils sont eux mêmes trahis par cet infâme Vatican.
Je suis moi même ancien élève des Jésuites, et je sais qu’ils ont tout fait pour conduire l’abruti total que j’étais vers l’élévation de l’esprit et la compréhension du monde, sans a priori, sans fanatisme, sans haine, sans exclusion.
Quand je pense à eux, j’ai honte d’avoir été aussi nul.
Mon fils a été aussi élève des Jésuites et ils l’ont vraiment « élevé ».
J’ai mal au cœur de voir les imprécations de la Cathy, mais nous n’y pouvons rien.

L’épopée des Jésuites au Paraguay est racontée dans le magnifique film « Mission », que vous devez sans doute connaître, et que Cathy devrait regarder.

Voir ce commentaire dans son contexte