Commentaire de jack mandon
sur La Suisse, communauté de l'être et société de l'avoir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 23 août 2016 10:52


@EtincelledeMer

Bien entendu il vaut mieux en rire, évitant ainsi la neurasthénie qui nous guette tant la multiplication des exemples nous assaille.
La comédie est libératrice et équilibrante, laissons le drame aux acteurs tragiques, c’est leur choix.


Voir ce commentaire dans son contexte