Commentaire de Gilles Mérivac
sur Pourquoi il faut voter


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gilles Mérivac Gilles Mérivac 30 septembre 2016 13:19

Bonjour ddacoudre,
Comme dans cet article, j’ai des doutes concernant la pertinence de la relation entre l’instruction (ou l’intelligence) et la qualité du vote. Le facteur déterminant contre le vote des plus jeunes ne me parait pas être la connaissance mais l’expérience personnelle, qui est irremplaçable.

Le caractère décisif qui n’est pas pris en compte dans l’article, est celui de la responsabilité envers la société. Le simple fait pour un individu de reconnaître ce qu’il doit à la collectivité qui l’a formé, est la définition même du passage à l’état adulte. C’est seulement à ce moment là que le droit de vote devrait lui être octroyé. Comme vous l’avez souligné justement, le mode de vie hédoniste ne favorise pas cette prise de conscience, et beaucoup de personnes ne deviennent jamais adultes.

Notre mode de scrutin favorise un système bipolaire extrêmement stable, éliminant d’office les petits partis. Tout le monde constate qu’il aboutit à un blocage qui barre la route à d’autres, mais personne n’est d’accord sur les changements qu’il faudrait y apporter. Il faudrait certainement un référendum, mais qui oserait le faire ?


Voir ce commentaire dans son contexte