Commentaire de alinea
sur Et désormais : évacuation progressive ou trêve hivernale à Notre-Dame-des-Landes ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

alinea alinea 2 novembre 2016 16:11

J’ai été écœurée ces derniers temps de lire quelques phrases de quidam que je croyais ordinaires et qui déclaraient, mais enfin ! qu’est-ce qu’on a à foutre de quelques grenouilles ? L’aéroport de Nantes est plein et dangereux, et il n’y a là-bas aucune espèce rare...
Bien sûr, pour les affaires, les loisirs, l’avion toujours sera indispensable, irremplaçable et les candidats à la transcendance seront de plus en plus nombreux !
Mais je ne pensais pas à la vie là-bas ! merci pour ce texte Patrick. Je pensais juste à l’irrémédiabilité de la construction après destruction, en vue d’un monde dont on n’a pas idée et qui me semble à moi bien devoir restreindre ses prétentions.
Toutes ces routes, ces autoroutes, ces voies de TGV, ces aéroports comme un progrès, à l’infini, c’est, à n’en pas douter, la preuve de la limite de l’intelligence humaine.


Voir ce commentaire dans son contexte