Commentaire de Fergus
sur Et désormais : évacuation progressive ou trêve hivernale à Notre-Dame-des-Landes ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 4 novembre 2016 13:23

Bonjour, Patrick Samba

Il s’agit pour l’essentiel de terres cultivées abandonnées aux bétonnage et pour partie retournées à l’état de friches.

Quant aux 2 700 ha, dont on peut effectivement considérer que c’est trop - sauf si, comme le pensent les élus et la majorité des votants au référendum, NDDL est un projet utile, voire nécessaire -, ils sont à rapporter aux terres exploitées qui disparaissent comme je l’ai écrit ci-dessus. Or, en 10 ans d’exploitation de NDDL - une fois cet aéroport en activité -, on aura constaté un abandon de plus de 800 000 ha en France, à rapporter à 2 700 / 10 = 270 ha en moyenne par année d’exploitation sur le site concerné !

Je ne vois pas ce qui est difficile à suivre.


Voir ce commentaire dans son contexte