Commentaire de Patrick Samba
sur Et désormais : évacuation progressive ou trêve hivernale à Notre-Dame-des-Landes ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Patrick Samba Patrick Samba 5 novembre 2016 10:18

@Fergus

« [je vous reproche] de rejeter l’expression démocratique des habitants de la Loire-Atlantique ».

une dernière fois ce référendum n’avait rien de démocratique
. Le périmètre de vote (le département de Loire-Atlantique) n’a été choisi qu’en fonction des sondages effectués en amont dans les différents périmètres envisageables. Ce périmètre offrait une majorité de oui. Il a donc été choisi pour cela et non pas selon des critères démocratiques qui sinon auraient amenés à faire le choix d’un périmètre plus large.
Ce référendum est donc une manipulation à laquelle tout citoyen un peu critique se doit de ne pas se soumettre par lâcheté ou conformisme (on ne doit pas se soumettre à la manipulation, tout comme on ne doit pas se soumettre à la manipulation aggravée de lâcheté comme l’ont démontré concrètement Moulin et De Gaulle à une autre échelle. C’est en substance l’argument de vélosolex que vous rejetez avec mépris au motif que vous ne voulez surtout pas en percevoir la dimension comparative, qui il est vrai ne penche pas en votre faveur même si la comparaison apparait excessive en raison d’une explicitation insuffisante)

Votre argument ultérieur : « il fallait appeler à ne pas y participer », est lui effectivement recevable. Mais très peu tacticien face à un gouvernement manipulateur. Or ce combat de NDDL est un combat de portée sociétale. Il teste les capacités de résistance locale à la toute-puissance des trans et multinationales.


Voir ce commentaire dans son contexte