Commentaire de L’apostilleur
sur « Le conseil d'Etat et les crèches de Noël ». Une histoire de paille ou une Histoire de pierre ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

L'apostilleur L’apostilleur 14 novembre 2016 19:37

@njama

On peut deviner dans la décision du Conseil d’Etat, l’intention des interprètes d’une législation établie dans un contexte (1905) où les tensions interreligieuses n’existaient pas en France, de considérer les aspirations de français pas nécessairement croyants, qui souhaitent manifester une expression de leur culture. L’évolution de notre société devenue inhomogène religieusement notamment, peut contribuer à expliquer l’intérêt renouveler pour ces crèches.

Ceux qui y voient une forme de prosélytisme ne cherchent-ils pas un motif pour justifier un point de vue anticlérical ?

Ces crèches ne sont-elles pas aussi des réponses à des déclarations tendancieuses et inutiles de la part de Moscovici qui ne "croyait pas aux origines chrétiennes de l’Europe« ou à VALLS  »Sans les Juifs de France, la France ne serait pas la France" ?


Voir ce commentaire dans son contexte