Commentaire de lsga
sur Les anglicismes rampants : adjectifs (2)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

lsga lsga 29 novembre 2016 16:42

@clément dousset
Je n’ai pas fixé la limite à deux. Je faisais simplement remarquer que la syntaxe de l’article est anglo-saxonne. Ceci dit, votre réponse était déjà plus intelligente que celle de l’auteur, qui, contrairement à vous, est visiblement un crétin. 

 
Le point important est que la défense d’une langue ne passe pas par la défense de son vocabulaire. La langue française elle-même est un conglomérat de mot d’origine diverses et variés (latin, arabe, anglais, langues germaniques, etc). Le ping-pong entre l’anglais et le français a été extrêmement important pour ces deux langues : l’anglais regorge de mots français . Certains mots français comme « Barbecue » ou « Tennis » ou « blue jeans » sont des mots français qui ont été repris par les anglais et prononcé à l’anglaise (« barbe au cul », « Tenez », « bleu de gêne ») qui ont été ensuite refrancisés. Toutes les langues regorgent de ces exemples. 

La meilleure manière de défendre une langue, c’est de défendre sa littérature et sa poésie. Visiblement, l’auteur passe son temps à consommer des séries anglo-saxonnes, et ne lit pas de littérature française, car sa syntaxe tient beaucoup plus de l’anglais que du français. 

Voir ce commentaire dans son contexte