Commentaire de Ar zen
sur La face sombre de Wikipedia (1) : le cas François Asselineau


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Ar zen 28 février 2017 23:31

@manu

J’ai un petit truc pour vous détendre. 

Il y a ceux qui sont sincères et les menteurs. A quoi les reconnait-on ? Aujourd’hui c’est facile, il n’y a qu’à passer la bande en arrière. 

C’est du lourd Manu. Et bon visionnage. En plus, il y a de la musique. C’est bien n’est-ce pas ? Vous viendrez commenter après les propos du « patron » des insoumis. 



Voir ce commentaire dans son contexte