Commentaire de doctorix
sur La face sombre de Wikipedia (1) : le cas François Asselineau


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

doctorix doctorix 1er mars 2017 13:38

@samy Levrai
Avec l’UPR, vous aurez, comme en suisse, plusieurs référendums par an.

Au lieu de vous faire subir des décisions qui ne sont ni dans la constitution ni dans les discours électoraux des candidats, on vous demandera chaque fois votre avis.
C’est pourquoi on aura moins besoin des députés (-77) et presque plus des sénateurs (100 au lieu de 348, dont on cherche toujours à quoi ils servent).
On en gardera 100 pour l’entretien des locaux.

Voir ce commentaire dans son contexte