Commentaire de JL
sur M. Asselineau a raison : l'Union Européenne n'est pas la Liberté de la France !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue JL 10 avril 2017 09:48
Le le 23 avril, les électeurs seront placés devant une double alternative :
 
- soit la continuation, avec Macron ou avec Fillon
 
- soit le changement, avec Le Pen ou avec Mélenchon.
 
 Sur la continuation, je n’ai rien à dire sauf que l’un des deux est bourré de casseroles détestables, et l’autre est un ectoplasme politique. Deux profils qui conviennent parfaitement aux ennemis de la République et à Merkel.
 
 Sur le changement, on a le choix entre un virage à gauche ou un virage à droite pour une France plus forte dans une UE non plus dominante mais partenaire, maîtrisée.
 
 Si les émules d’Asselineau étaient honnêtes, ils épargneraient Mélenchon pour concentrer leurs tirs sur les trois autres qui sont, soit une anti-CNR invétérée soient deux suivistes bénis oui oui de Bruxelles-Merkel. 
 
Ce que les UPR ne font manifestement pas, bien au contraire, C’est donc qu’ils ne sont pas honnêtes, et c’est peu de le dire.
 
 CQFD 

Voir ce commentaire dans son contexte