Commentaire de microf
sur Crise du cacao en Côte d'Ivoire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

microf 24 avril 2017 14:29

@jama
@Colbert Kouadio

Au lieu de ce plaindre de la chute des cours de cacao, la Côte d´Ivoire devrait transformer son cacao et non plus le vendre brut, non seulement la Côte d´Ivoire, mais toute l´Afrique.
Car rien qu´avec la transformation de cette matière qu´est le cacao, la Côte D´Ivoire serait l´un des pays les plus riches du monde, hélas.

L´Afrique a tout et ne transforme rien, l´Asie n´a rien mais transforme tout.
Un cas bien typique de la transformation sur place de ses matières premières, la Malaisie.
Le « Dr. Miracle » l´ex-Premier Ministre Mahathir qui est á l´origine de la prospérité en Malaisye, avait misé sur la transformation des produits Malais sur place.
La Malaisye était plus pauvre que ya Côte d´Ivoire il ya 30 ans.
La Malaisye á la même superficie, le même climat, la même population, les mêmes ressources ( cacao, pétrole, Hévea ) que la Côte d´Ivoire.
Tout l´hévéa produit en Malaisye par exemple est transfomé sur place en pneus, préservatifs en gants, ect, et comme la transformation est faite sur place, les prix ne sont plus fixés á Londres, mais á Kualalumpur.
Un Ivoirien d´origine Chinoise M. Thierry TAN, sorti de l´ENA en France de la même promotion que DSK qui est d´ailleurs son ami, au lieu de rester en France oú il devait faire bonne carrière, refusa malgré les offres alléchantes qu´on lui faisait en France, alla s´installer en Côte d´Ivoire afin d´apporter son savoir á ce pays, donne dans ce lien, https://youtu.be/AOTG380KS9g une formidable interview oú il fait des propositions et donne des conseils á la Côte d´Ivoire son nouveau pays, comment faire pour s´en sortir de la misère pas par le cacao, mais par un autre produit que la Côte d´Ivoire produit en grande quantité, á savoir le MANIOC.

Dans cette interview, il dit que rien qu´avec la transformation du manioc que la Côte d´Ivoire produit á profusion, la Côte d´Ivoire serait extrêmement riche. 
Avec le manioc on obtient de amidon, du bio-carburant, de l´ATTIÉKÉ, une spécialité alimentaire que les Ivoiriens et de nombreux pays affectionnent, et que veulent aussi maintenant les chinois á qui Thierry Tan l´a fait gouté, et que les Chinois ont beaucoup apprécié et en demandent.
Dans cette interview qui fait couler des larmes, il dit que rien qu´avec la Chine, la Côte d´Ivoire serait extrêmement riche si elle transformait rien que le manioc en « ATTIÉKÉ » et l´exportait vers la Chine.
Du milliard de Chinois, si rien que 100 Millions de Chinois mangeaient une fois par mois cet ATTIÉKÉ qui coûte sur le marché mondial 350 CFA = 0.50 Euro, les revenus Ivoiriens seraient de plus de 35 milliards x 12= 420 Milliards de CFA par an, rien qu´avec le manioc, et si que le nombre de consommateurs Chinois augmentaient, ce serait des milliers de milliards de revenus pour la Côte d´Ivoire rien qu´avec ce produit presqu´insignifiant qu´est le manioc transformé une sorte de couscous frais.
En ajoutant alors les autres produits agricoles telles la mangue, le cacao, le café pour ne citer que ceux lá que la Côte d´Ivoire produit á profusion, et en les transformant sur place, la Côte d´Ivoire serait extrêmement riche et prospère.

Les autres matières premières telles le pétrole, diamant, or et autres minéraux qui généralement font la richesse des pays, n´ont pas été cité dans cet interview, alors ceci pour dire que la Côte d´Ivoire a des atouts et ne devraient que les mettre en valeurs exactement comme la Malaisye plus pauvre que la Côte d´Ivoire il ya trentre ans est arrivé aujourd´ hui grâce á la transformation de ces produits agricoles sur place, á être un des pays les prospère de la planète.

A l´exemple de la Malaisye, on attend un Dr. MIRACLE en Côte d´Ivoire, mais lá, c´est une autre affaire tant que la Francafrique sera toujours en place.
https://youtu.be/AOTG380KS9g


Voir ce commentaire dans son contexte