Commentaire de jack mandon
sur Lettre ouverte aux Insoumis soumis et aux Insoumis anéantis


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 2 mai 2017 12:43

Merci Croa pour votre article à la fois intelligent, informé, nuancé avec une dimension philosophique réelle, modeste quant à la forme, mais constructive et nuancée quant au fond.
Vous avez reçu dans l’ensemble des commentaires de qualité,
Quant à ceux qui n’approuvaient pas vos conceptions, vous avez su leur répondre avec diplomatie et respect...ce que j’ai du mal à faire en pareil circonstance.
Ce souci de vérité me touche beaucoup car je ne rencontre pratiquement plus et j’en suis navré.

La culture française, ce pourrait être ça. Le meilleur du judéo-christianisme avec l’apport important de toutes les civilisations Hellénistiques, romaines, germaines archaïques, musulmanes de l’époque des lumières. Des mondes perdus pour beaucoup trop de gens.

La paix ne saurait s’inscrire dans l’imposture macronique, non par la faute du personnage, mais par la puissance du grand capital qu’il génère plus ou moins innocemment.

Quant à Marine, n’en déplaise aux conditionnés médiatiques, c’est la voix du peuple, avec ses défauts, sa naïveté, ses rêves et ses souffrances. C’est la voix des Misérables hugoliens. Pour des raisons politiques et médiatiques largement diabolisée.

Dans un système imparfait mais tout de même structuré quant à son organisation politique, comme le modèle républicain français, la candidature de Macron est plus redoutable que celle de Marine parce que paradoxalement fasciste. Chez Marine, les travers politiques, surtout économiques peuvent être contenus et facilement endigués.

Voter Marine est une solution. Si elle est élue, les forces contenues dans le fondement politique de son adversaire Macron se déchaîneront pour réduire son action à zéro. La France s’agitera en tout sens. En d’autre temps le pouvoir mondial du capital précipitait les guerres pour se tirer d’affaire.

A l’hiver de ma vie, j’ai recours à deux ouvrages pour garder un peu d’espoir. Les évangiles de Jésus et le manifeste de Marx. Ces deux fondements civilisationnels, stratégiquement dévoyés et ridiculisés, contiennent l’essentiel de l’humaine condition. L’ouverture à l’art, à la culture constitue aussi un moyen de ne pas se laisser emporter par la tornade de la société de l’avoir avec ses manipulations qui conduisent le monde des humains à sa perte.

Francis Cousin - L’Être contre l’Avoir (extrait 9 min) – YouTube Entretien avec Francis Cousin, auteur de « L’être contre l’avoir » – YouTube

Voir ce commentaire dans son contexte