Commentaire de Gilles Mérivac
sur Le syndrome Astérix


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gilles Mérivac Gilles Mérivac 2 mai 2017 14:47

Dans votre cas, il vaudrait mieux parler du syndrome de Panurge. Si tous les moutons vont se jeter dans la mer, c’est là qu’il faut aller. Tous ensemble, tous ensemble, ouais !


Voir ce commentaire dans son contexte