Commentaire de Jeussey de Sourcesûre
sur Le syndrome Astérix


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 2 mai 2017 16:25

« ...cette parodie de la société française .../... a pour thème principal la lutte contre l’envahisseur romain... »


Contre-sens absolu dans l’interprétation et la transposition de cette BD dont le succès est dû effectivement à son caractère allégorique qui permet à nos compatriotes de se reconnaître dans les personnages.

D’une part, Rome n’a pas « envahi » la Gaule qui n’existait d’ailleurs pas puisque César lui-même parle des Gaules au pluriel pour désigner des territoires hétérogènes occupés par des peuples celtes, aquitains ou germains qui ne constituaient pas des états« car ils étaient mouvants, mais des »pagis« (mot signifiant »tribu« qui a donné »pays« ) et encore moins une fédération ! Vercingétorix est une fabrication de Napoléon III.

D’autre part, la domination romaine n’a jamais été une colonisation de peuplement, mais l’asservissement économique et fiscal permettant à l’empire de croître et d’enrichir les aristocrates de la métropole en laissant des miettes conséquentes aux collaborateurs gaulois que nous appelons »gallo-romains« qui servaient leurs intérêts et singeaient leurs manières en développant des villes et en mettant en place une tradition juridique calquée sur celle du maître.

Ce que les Français reconnaissent dans les légions romaines, ce sont davantage les troupes de l’OTAN, et dans ce que vous appelez l’ »invasion", celle des produits commerciaux et culturels américains. Le syndrome d’Atérix existe peut-être, mais il n’est pas celui que vous croyez : il concerne ceux qui refusent de se soumettre à lUE et à la mondialisation, et non pas ceux qui ont peur de l’immigration.

Contrairement à ce que vous avez cru comprendre, Astérix est du même côté que vous !

Dommage, l’article aurait pu être intéressant.

Voir ce commentaire dans son contexte