Commentaire de oncle archibald
sur Tout-En-Pognon, notre pharaon de l'ère Hanouna


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 9 mai 2017 17:47

@alinea je vous aime bien mais quand même ! Pour parodier la pub d’un apéritif anisé célèbre : « Un Melenchon sinon rien » ? Ça ne tient pas debout et le corps électoral agit à chaque élection en fonction de l’offre. Entre Macron et Le Pen je n’ai pas hésité une seconde. La majorité des Français non plus.

Les résultats du premier tour sont ce qu’ils sont. Mon cheval de premier tour était Fillon pour une raison très précise : c’était le seul à vouloir réduire drastiquement la dette extérieure de la France, raison première de nos difficultés budgétaires, héritage pourri que l’on laisse à nos enfants et petits enfants, avec comme perspective ce que les Grecs vivent actuellement.

Si j’agissais comme Ariane je devrais me lamenter de ces saloperies de médias qui l’ont descendu au trou en deux temps trois mouvements, alors que ce qu’on lui reproche est pratiqué par plus d’une centaine de députés auxquels on ne reproche rien, ce qui en dit vachement long sur « l’équité » revendiquée à grands cris, mais à cris sélectifs. J’ajoute que malgré cette peau de banane grand modèle lancée dans ses pieds selon un timing médiatique et judiciare tellement étudié qu’il est impossible de croire au hasard Fillon finit devant le chevalier blanc Melenchon.

Il faut relativiser et accepter les défaites. Quand j’entends Mme Le Pen ou Melenchon revendiquer qu’ils représentent « le peuple » ou « les gens » je crie à l’usurpateur, au tricheur, au dictateur ! Le peuple se manifeste à l’occasion des élections et il n’a voulu ni de Melenchon, ni de Fillon, ni de Le Pen. Faut faire avec et se féliciter d’être encore en démocratie. « Le peuple » a élu Macron et du coup vous trouvez que « le peuple » est con, s’est laissé manipuler, etc etc ... Pas moi !

En réalité je le crains fort, à force de jouer aux cons et de prétendre que la « vraie » démocratie n’existe pas en France on finira bien un jour par se retrouver sous une « vraie » dictature et on regrettera le temps ou l’on pouvait choisir entre plusieurs « vraies » offres, en mettant des bulletins dans des urnes transparentes, dans des bureaux de vote avec de « vrais » assesseurs libres et divers, etc etc ... 

J’en veux à ceux qui salissent la démocratie qu’ils prétendent défendre.


Voir ce commentaire dans son contexte