Commentaire de Gandalf
sur D'une bi-monnaie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claude Simon Gandalf 13 mai 2017 15:05
Mais, après réflexion,

le mieux serait de considérer que celui qui travaille pour un bien d’investissement assure sa valeur d’usage, qui se perd au fil du temps (amortissement comptable) : il assure donc la création de valeur mais également son auto-destruction. Et peut, de ce fait être intégré à cette proposition monétaire.

Voir ce commentaire dans son contexte