Commentaire de Layly Victor
sur Tout-En-Pognon, notre pharaon de l'ère Hanouna


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Layly Victor Layly Victor 14 mai 2017 21:06

@alinea

Je n’aime pas Chirac, je n’aime pas Sarkozy, je n’aime pas Hollande, je n’aime pas Macron, je n’aime pas Mélenchon.
Je n’aime pas Mélenchon parce que c’est un type qui n’a jamais travaillé de sa vie, qui s’est gavé à la mamelle du système, et qui prétend représenter le monde ouvrier. C’est un manque de respect.
Je n’aime pas Mélenchon parce que c’est un type qui sacrifie sans vergogne les intérêts de la France au racolage électoral, par exemple en faisant ami-ami avec les écolos (pour sauver la planète, on connait) qui sont les agents du Reich bruxello-allemand et veulent imposer la domination du Reich sur les questions énergétiques. C’est de la haute trahison, au même titre que ses comparses politiciens.
Vous devriez regarder les courses cyclistes. Hamon, Mélenchon, Fillon, Le Pen, ils ont roulé et pris des relais pour celui qui était désigné pour enlever le sprint.
Mais vous êtes indécrottable ! 

Dans mon bled, le député socialiste local, qui avait appelé à voter Macron dès le premier tour, appelle à une réunion électorale en vue des législatives, sous le titre : pour une majorité présidentielle ! Incroyable, non ? Les « insoumis » avaient fait un bon score au premier tour et, de l’analyse des résultats, on voit bien où se sont reportées leur voix, sur Macron.
Pas si « insoumis que ça !
Nul doute que l’habile politicien qui est notre député, et qui a vite fait pris la poudre d’escampette du défunt PS, va leur aménager une petite niche dans sa »majorité présidentielle".

Mon Dieu, que les Français sont bêtes ! Ils le font exprès ! Remarquez, cette bêtise nous vaut les félicitations de toutes les puissances occidentales au comble du bonheur.

Voir ce commentaire dans son contexte