Commentaire de jack mandon
sur Poètes de la nature, passeurs d'éternité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 12 juin 2017 09:35

@LionBlanc

Bonjour discrète mais identifiable apparition,


Vous avez deviné, mon intention était aussi politique. Certes les anté-socratiques et leur modèle de communauté de l’être sont à des années lumière de la société de l’avoir devenu.

Comment envisager une transition ? Dans le clip qui illustre le long discours idéaliste de Chaplin, nous sommes dans l’atroce montée en puissance du nazisme, forme caricaturale et dramatique du terme inéluctable de la société de l’avoir dont la référence grégaire reflète la vassalité léthargique des peuples. Et pourtant le vrai critère qui conditionne le drame, se nommait Mammon à l’époque du Pentateuque de Moïse, le prince de ce monde à l’époque des évangiles de Jésus, le Capital au XIXe siècle avec K. Marx...trois grands philosophes juifs. Pour ma part, je trouve que les « évangiles » qui évoquent l’homme spirituel et le « Manifeste » qui plante l’homme matériel exclusivement, sont les deux références qui nous parlent de la dichotomie de l’âme humaine.

Si les modèles de société ne parviennent pas à prendre racine, des personnalités isolées et réparties sur toute la surface de la terre vivent réellement la communauté de l’être en eux même et dans leur environnement immédiat. L’inconscient collectif des peuples tient en état de veille le tout dans l’être du néolithique. Les anté-socratiques nous accompagnent toujours. C’est précisément au moment où le monde accomplissait un bond spectaculaire dans l’ignominie avec Hitler, que des philosophes, au terme du XIXe siècle, sous l’impulsion de Nietzsche et Marx mirent en lumière un autre modèle de société possible en actualisant les penseurs, scientifiques et artistes ioniens issus du matriarcat. C’est en partie dans le même pays que s’élaborèrent l’ombre et la lumière de concert, le mal et l’antidote. On ne peut pas nier que la somme des concepts heureux furent déformés et dévoyés, ce qui est la marque absolue du grand capital.


Merci de la fraîcheur de votre passage.


Voir ce commentaire dans son contexte