Commentaire de papat
sur Danièle Obono : le droit au racisme inversé ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

papat 29 juillet 2017 14:20

Nique la France
Et son passé colonialiste
Ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes

Nique la France
Et son histoire impérialiste
Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
X2

Ca y est, c’est réglé
Maintenant c’est formel
Ca y est c’est confirmé
Par voie ministérielle
Les nazillons sont lâchés
Les bidochons décomplexés
Carte Blanche pour les gros bauf
Qui ont la haine de l’étranger

Petits bourgeois
Démocrates républicains
Ton pays est puant raciste et assassin
Les lumières des droits de l’homme
Soit disant universels
Un mythe, un mirage, un mensonge officiel






Voir ce commentaire dans son contexte