Commentaire de wesson
sur Danièle Obono : le droit au racisme inversé ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

wesson wesson 29 juillet 2017 14:59

Voilà donc ce qui peut ressortir lorsque on as la prétention de brosser (et tirer) le portrait d’une personne lorsque on est raciste mais sans vraiment se l’assumer.


Pour moi qui suis Français de souche comme ils disent, je suis fier que à l’assemblée nationale il y ait Danièle Obono comme député. 

Parce qu’il se trouve que contrairement à l’auteur et à quelque commentateurs, je ne prends pas ce mètre étalon de la beauferie qu’est l’émission les grandes gueules comme une source me permettant de me faire une opinion sur la personne.

en effet, j’ai bien vu la député Obono en commission sur la loi de confiance, j’ai vu la député Obono en commission des lois appuyer là où ça fait mal à propos de la fraude fiscale, autrement plus grande en importance que n’importe quelle autre fraude : « si dans certains quartier il est difficile de voir la police, dans certains quartiers et tours de la défense aussi, et il ne faudrait pas que ce soit des zones de non droit ». 


En bref et c’est l’évidence même : voilà une députée qui bosse - pas comme la bande de feignasse du FN - et qui défends le peuple. Voilà une député bien plus Française et républicaine que ces hordes se disant prêt à brailler la marseillaise en toute occasion mais qui veulent la peau de la république en pratiquant un racisme et un apartheid qui ne dit pas son nom.


Voir ce commentaire dans son contexte