Commentaire de Aristide
sur Danièle Obono : le droit au racisme inversé ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Aristide Aristide 29 juillet 2017 15:20

@wesson

Personne, à part quelques allumés bien reconnaissables, ne nient le droit de Obono à exprimer ses convictions, ses engagements, ... je ne doute même pas de la sincérité ...

Mais voyons, dans une émission de beauf, que lui aurait coûter à vanter la France qui s’insurge contre les inégalités, contre le racisme, contre tout ce qui avili la personne humaine, ... elle aurait pu, ... Mais voilà, il s’agit de « posture », de caricature qui interdise toute explication ... Plus facile de se poster en résistant à « Vive la France », ouvrant par le fait la voie à toutes les critiques les plus injustes.

Maintenant, Obono bosse, vous avez l’air de présenter cela comme un exploit. Allons, des millions de françaises et de français le font tous les jours, dans des conditions souvent plus dures et sans la récompense d’une quelconque reconnaissance ni d’une rétribution en accord.

Français de souche est un terme qui me déplaît au plus au point, comme si on était ce que l’on doit à sa généalogie ! Allons, de souche de quoi ? Moi je suis de souche d’une famille tarnaise, pour ce que j’en sais, et de je ne sais trop quoi, de l’autre coté, tellement il y a de branches, je serais quoi dans votre classement. 

Si vous me dites Français, je vous dit oui, et oui « Vive la France ».

Voir ce commentaire dans son contexte