Commentaire de Djam
sur Danièle Obono : le droit au racisme inversé ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 31 juillet 2017 09:37

@Sparker

Compte tenu de votre commentaire à mon encontre (pas caricatural du tout !) je ne m’étonne guère en voyant votre photo de profil...ahhhhh le « insoumis », vous nous aurez bien fait rire quand même. Derrière un Mélenchon, pour lequel vous feriez bien de connaître le passé - roi de l’opportunisme politique - l’habile bretteur en aura couillonné un paquet tout de même. Chapeau l’artiste ! Dommage que le Macron ne l’ai pas pris dans son gang de gouvernance, ces deux acteurs de théâtre de boulevard auraient, a l’évidence, fait un tabac. Quant à ma critique « gratuite » (?) de miss Obono, pardon, mais né moi-même en Afrique, j’en connais certainement plus d’un rayon sur les mentalités de gens comme cette miss qui ramène sa grande bouche chez des blancs, ces derniers ne sachant ne plus qui ils sont ni d’où ils viennent. Chez nous, un proverbe dit : « si tu ne sais pas d’où tu viens tu ne sauras jamais où tu vas ».,, c’est pas un peu l’etat d’une bonne partie des jeunes d’aujourd’hui, ici comme ailleurs, qui ont cette prétention de changer le monde parce que les anciens étaient trop bêtes ????


Voir ce commentaire dans son contexte