Commentaire de Sean
sur Danièle Obono : le droit au racisme inversé ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sean 31 juillet 2017 10:47

une caricature de portrait pour un personnage caricatural...


si être fille de banquier empêchait d’être antillibéral et de se battre pour le sort des plus démunis, alors dans, la même logique, que penser de ces français « européens » nés dans les colonies qui s’opposaient au colonialisme... pas légitimes eux aussi ?

A chacun son parcours de vie, mais on n’est pas ce que sont nos parents, fort heureusement.

Sur le reste si vous trouvez que cette femme n’a pas de courage parce qu’elle n’a pas les mêmes opinions que vous, je trouve ça un peu limite comme argumentation. Cette femme a bien des défauts, mais pas celui de ne pas défendre ses idées (qui sont changeantes, comme nous tous).



Voir ce commentaire dans son contexte