Commentaire de Philippe Dobrovolski-Kotchak
sur Danièle Obono : le droit au racisme inversé ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Signal d'alarme Philippe Dobrovolski-Kotchak 31 juillet 2017 11:29

Elle écoute des chanteurs qui « niquent la France », déteste la patrie et affiche son communautarisme par la couleur de sa peau : bref, elle n’a rien à faire au parlement de la république !

L’ennui, c’est qu’il y aura toujours des démagogues et des sophistes pour soutenir ce genre de dame...

Voir ce commentaire dans son contexte