Commentaire de gem
sur Quand les plus pauvres hissent le Brésil au premier rang du ramassage et du recyclage de l'aluminium.


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

gem (---.---.117.249) 24 avril 2006 13:05

je tombe tardivement sur cette article, je trouve ça passionnant, très bien fait. Je trouve que le phénomène est parfaitement analysé et le jugement de valeur réduit au minimum, avec un ton très juste. J’au appris quelque chose qui n’est pas seulement anecdotique.

La conclusion néanmoins me semble discutable : au vu de la description, je doute qu’une hausse de la pauvreté améliore le recyclage, inversement on peut supposer qu’il restera toujours assez de pauvres pour ramasser les canettes ou que les classes moyennes se préoccuperont un jour de récupérer elles-mêmes la valeur des canettes.


Voir ce commentaire dans son contexte