Commentaire de Abou Antoun
sur Chronique des cuns ordinaires (2)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Abou Antoun Abou Antoun 7 septembre 2017 11:52

Bonjour ricoxy,
Désolé que votre article soit pollué par des logorrhées n’ayant que peu de chose à voir avec le sujet.
Le problème qui n’est pas abordé c’est la population mondiale et l’aptitude de l’agriculture (ou disons aujourd’hui de l’industrie agricole) à nourrir aujourd’hui plus de 7 milliards d’individus et demain 9 ou 10.
Un intervenant écrivait sur l’article de Rosemar : « il faudra choisir entre mourir de faim et mourir du cancer ». Le problème est ainsi bien posé.
Les terres agricoles sont ce qu’elles sont et elles diminuent de jour en jour à cause de l’urbanisation. Si les techniques de production étaient traditionnelles combien de personnes pourrions nous nourrir ?
Donc recours au forçage, aux pesticides aux engrais pour arriver à la situation que nous connaissons. Par ailleurs le ’hors-sol’ (hydroponie) a déjà commencé, pour donner quoi ?
Les végans n’en sont pas à une contradiction près. Ils voudraient manger sain, tout en supprimant l’élevage. Comment vont-ils engraisser les sols ?
Rien n’est simple.

 


Voir ce commentaire dans son contexte