Commentaire de Fergus
sur Le Cynisme et l'Insulte


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 13 septembre 11:20

Bonjour, nono le simplet

Je suis globalement d’accord avec vous : les griefs sérieux et graves ne manquent pas contre Macron pour qu’il soit nécessaire de détourner l’emploi de certains mots de leur contexte. A plusieurs reprises, je me suis d’ailleurs élevé contre l’injuste procès qui lui est fait à propos des ouvrières illettrées de Gad : il n’y a jamais eu d’insulte à leur égard, mis un doigt pointé sur l’impossibilité dans les campagnes de décrocher un emploi sans disposer du permis de conduire.

En réalité, Macron je m’en contrefiche : j’ai voté Mélenchon, et la politique libérale de ce monsieur est à l’évidence porteuse de grandes régressions sociales potentiellement porteuses d’une précarisation accrue des classes populaires. Mais j’espérais qu’un jour viendrait où l’on pourrait enfin faire de la politique sans recourir à ce genre de procédé détestable, de quelque couleur que soit le personnage visé. Ce temps n’est hélas pas venu, et c’est franchement consternant !


Voir ce commentaire dans son contexte