Commentaire de leypanou
sur Des missiles russes pour la Turquie : une épine dans le pied de l'OTAN


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

leypanou 13 septembre 15:20

Comme un membre de l’OTAN va avoir un S-400, le reverse engineering peut maintenant commencer ou au minimum comment le contrer lors d’une éventuelle guerre.


Voir ce commentaire dans son contexte