Commentaire de HELIOS
sur Des missiles russes pour la Turquie : une épine dans le pied de l'OTAN


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

HELIOS HELIOS 14 septembre 00:39

@leypanou

Le reverse engeneering fonctionne dans les 2 sens ! 
Ppatriot / S400 et vice versa.

Dans tous les cas, les baisés se compteront si un conflit vient a se declarer. 
Ni les russes, ni les euro_americains ne soutiendront la Turquie et si on pense encore « plus vicieux », le plan de partage économique des morceaux de cet « empire » sont déja fait.

Voir ce commentaire dans son contexte