Commentaire de Christian Labrune
sur Merci mon Dieu, à Mexico, les chiens ne mentent pas


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 28 septembre 2017 19:27

Les animaux ne mentent pas parce qu’ils ne communiquent pas par un langage articulé source d’ambiguïtés dont les plus malins ont compris très tôt comment jouer sur les « malentendus ».
------------------------------------------------------
@Jeussey de Sourcesûre
Les animaux mentent très bien, et les études les plus récentes font apparaître que les corvidés, mais aussi pas mal d’autres oiseaux qu’on croirait moins intelligents, s’entendent à merveille à tromper leurs congénères lorsqu’il s’agit par exemple de cacher des provisions de nourriture. Ils ont alors recours à toute sorte de stratégies fort subtiles destinées à tromper l’adversaire.
Dans d’autres circonstances, ils peuvent très bien aussi s’associer à plusieurs pour venir à bout d’un obstacle qui résisterait à un seul.
Le mensonge apparaît dès qu’il devient possible, à partir d’une situation donnée, d’imaginer ce qu’elle pourra devenir selon ce qu’on pourra faire ou ne pas faire. Il faut pour cela disposer d’un système nerveux un peu complexe et qui permette d’anticiper. Le langage articulé facilite grandement les choses, mais il n’est pas une condition sine qua non. 


Voir ce commentaire dans son contexte