Commentaire de chocolatine
sur VACCINS, OUI ou NON ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

chocolatine chocolatine 4 octobre 2017 20:13

rebonsoir
Nous voilà dans la grippe qui arrive et en avant campagne médiatique « pour » le vaccin, sauf que bientot il sera obligatoire à 65 ans , voire à 60, ce qui ,hors cas spécifique, est une abérration, les souches dans le vaccin ne correspondent pratiquement jamais à celles qui arrivent,et l’efficacité sur une personne n’ayant pas de profil médical avéré, n’est pas prouvé..............il y a une dictature vaccinale qui se profile..et c’est un comportement irresponsable ..car ..on est à 60 ans adulte ,réfléchi et on gère sa vie comme un grand
Pour ma part, je fais beaucoup de jardinage , je suis de pres ma vaccination antitétanique....et mon dernier vaccin s’est accompagné d’un rappel coqueluche (?) dont je n’avais pas besoin !
et je cite les recommandations vaccinales de ll’H.A.S 
Recommandations particulières
La vaccination contre la coqueluche est également recommandée dans le cadre de la stratégie dite du cocooning : ◆ chez les adultes ayant un projet parental ; ◆ au cours de la grossesse pour : - les enfants de la fratrie et le conjoint ; - les personnes susceptibles d’être en contact étroit et durable avec le futur nourrisson au cours de ses 6 premiers mois. Ceci peut concerner les grands-parents, les baby-sitters... ; ◆ en post-partum immédiat pour : - la mère, qu’il conviendrait idéalement de vacciner avant la sortie de la maternité, même si elle allaite ; - les personnes susceptibles d’être en contact étroit et durable avec le futur nourrisson au cours de ses 6 premiers mois si la mise à jour de la vaccination n’a pas été faite antérieurement ; selon les modalités suivantes : - les personnes non antérieurement vaccinées contre la coqueluche recevront une dose de vaccin dTcaPolio ; - pour les personnes antérieurement vaccinées : - les adolescents et les jeunes adultes de moins de 25 ans, recevront une dose de rappel si leur dernière injection date de plus de 5 ans ; - les adultes de plus de 25 ans et à nouveau en situation d’être en contact étroit et répété avec des nourrissons âgés de moins de 6 mois, recevront une dose de rappel de vaccin dTcaPolio si la vaccination coquelucheuse antérieure remonte à 10 ans ou plus3 ; - dans tous les cas, un délai minimum de 1 mois devra être respecté par rapport au dernier vaccin dTPolio3. Par la suite, le recalage sur le calendrier en cours pour les rappels dTPolio ultérieurs se fera suivant les recommandations introduites en 2013 (cf. tableau 4.7) ; L’immunité coquelucheuse après maladie naturelle est de l’ordre d’une dizaine d’années. Il n’y a pas lieu de revacciner les personnes éligibles à la vaccination moins de 10 ans après une coqueluche documentée. En revanche, une injection de rappel est recommandée aux personnes éligibles ayant contracté la maladie plus de 10 ans auparavant.


Voir ce commentaire dans son contexte