Commentaire de Christian Labrune
sur L'Iran a tué mon frère pendant les massacres de 1988. Notre père cherche toujours sa tombe


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 14 octobre 2017 20:00

la propagande contre l’Iran est largement parasitée par « l’entité sioniste » qui nous a inventé que l’Iran voulait « rayer de la carte » Israël, ce qui s’est révélé être un énorme mensonge de l’aveu même de Dan Meridor, vice-Premier ministre israélien chargé du Renseignement et de l’Energie atomique sur l’antenne d’Al Jazeera.

@njama

Comme chacun sait, les articles de Wikipedia sont extrêmement tendancieux, ne font jamais l’objet de la moindre discussion collective, et sont rédigés par des agents du Mossad.

WIKIPEDIA Article RELATIONS ENTRE L’IRAN ET ISRAEL

Paragraphe consacré à Ahmadinejad : négationnisme puis reprise des propos de Khomeiny cités ici en persan.( « een rezhim-e ishghalgar-e qods bayad az safheh-ye ruzgar mahv shavad ») J’ai souligné et mis en gras tout ce passage. Une intéressante controverse à la fin sur la traduction : on propose « balayer » plutôt que « rayer ». Là encore, c’est pire : qu’est-ce qu’on balaie, en général ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Relations_entre_l%27Iran_et_Isra%C3%ABl

Discussion de l’article à cette page :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Relations_entre_l%27Iran_et_Isra%C3%ABl

-----------------------------------------------------------------------------

En 2005, les relations entre les deux pays se tendirent en raison de l’élection surprise d’un inconnu, Mahmoud Ahmadinejad, à la tête du pays.

Le 8 décembre 2005, pendant un sommet de pays islamiques à La Mecque, il accorda un entretien à la chaîne iranienne en arabe Al Alam :

« Certains pays européens persistent à dire que durant la Seconde Guerre mondiale, Hitler brûla des millions de Juifs et les mit dans des camps de concentration. Tout historien, commentateur ou scientifique mettant en doute cela est mis en prison ou condamné. Bien que n’étant pas d’accord avec cette vision, à supposer que cela soit vrai… si les Européens étaient honnêtes, ils devraient céder quelques-unes de leurs provinces (comme en Allemagne, en Autriche, ou dans d’autres pays) aux sionistes et les sionistes pourraient alors créer leur État en Europe. Proposez un endroit en Europe et nous soutiendrons cette proposition ! »5,6

En octobre 2005, Ahmadinejad a fait un discours à propos du droit à l’existence d’Israël qui a provoqué de nombreuses réactions. En effet, il a déclaré qu’il adhérait aux propos de l’Ayatollah Khomeini, selon lesquels « ce régime qui occupe Jérusalem doit disparaître de la page du temps » (en persan : « een rezhim-e ishghalgar-e qods bayad az safheh-ye ruzgar mahv shavad »)7, formule qui fut généralement rapportée en occident sous la forme « Israël doit être rayé de la carte »8,9.

Les commentaires d’Ahmadinejad ont été condamnés par la plupart des gouvernements occidentaux, l’Union européenne, la Russie, le Conseil de sécurité des Nations unies et le Secrétaire général Kofi Annan. Les dirigeants égyptiens, turcs et palestiniens ont aussi exprimé leur inconfort face à cette remarque d’Ahmadinejad10.

Une controverse sur la justesse de la traduction a ensuite vu le jour. Lors d’une conférence de presse donnée le 14 janvier 2006, Ahmadinejad a déclaré à propos de son discours d’octobre « qu’il n’y avait pas de politique nouvelle, ils ont créé tout un ressentiment autour de cette déclaration. »11. En juin 2006, un éditorialiste du Guardian, Jonathan Steele a cité plusieurs persanophones et traducteurs qui ont dit que la phrase en question serait plus exactement traduite par « balayé » des « pages du temps » ou « des pages de l’histoire » plutôt que « rayé de la carte12 ». En réexaminant la controverse sur la traduction, un éditeur du New York Times, Ethan Bronner a fait observer que « toutes les traductions officielles » des commentaires, dont celle du ministère des Affaires étrangères iranien et du bureau du président « se réfèrent à balayer Israël bien loin13 ».

-----------------------------------------------------------------------


Voir ce commentaire dans son contexte