Commentaire de Shawford
sur Volet N°1 Big Pharma, l'emprise de l'Industrie pharmaceutique sur la santé publique et les institutions


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Shaw-Shaw Shawford 20 novembre 2017 15:23

@foufouille

la seule façon de tester les médicaments pour des effets secondaires rares est bien de les commercialiser

Et après ça tu oses dire que quiconque tient des propos irresponsables ?

Là tu dis donc carrément que l’AMM n’a pas de sens, qu’il faut pouvoir laisser les labos vendre tout et n’importe quoi, et que c’est en comptant les victimes que l’on fait alors le tri a posteriori !?

Et effectivement c’est bel et bien ce qui se passe

On privilégie en toutes circonstances l’innovation comme seul viatique systémique, on le sanctuarise avec uniquement de grosses structures capitalistiques car pourvoyeuses d’emplois statistiquement valorisables, on laisse champ libre à leurs lobbys auprès des législateurs ou des structures technocratiques de l’UE pat tout moyen utile subtilement retouché dès que le peuple grogne, on se satisfait des fortunes dépensées sur le terrain avec des cohortes de représentants de commerce pour faire des praticiens des affidés de ces empires commerciaux sans même les enfumer, juste en les gavant de cadeaux et autres séminaires à vocation festive.

Mais où se situent donc ici les principes de la responsabilité scientifique garantie par l’expérimentation, de la justification des coûts considérables de l’allopathie par la pharmacovigilance, de la nécessaire estimation bénéfices-risques !?

Laissées au seul bon vouloir de ces mêmes empires, te référant toi même à leurs publications en les prétendant seules être objectives au détriment de toutes les autres.

Bref tu agrées toute une mécanique de précision superbement organisée pour le seul objectif du profit en qualifiant au surplus tout contrevenant à cette doxa de menteur et d’hérétique.

Ahurissant de mièvrerie et/ou de cynisme !


Voir ce commentaire dans son contexte