Commentaire de Luc-Laurent Salvador
sur La théorie du complot des fake-news


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 février 2018 15:39

@Lucadeparis

Oui, bien d’accord sur l’évolution de la contrainte. Dorénavant, simplement vouloir discuter d’une question, c’est déjà être dans la divergence et la conspiration. Le meilleur exemple c’est le non débat sur les vaccins. Impossible d’émettre des critiques sans être immédiatement catalogué dans les rangs des cinglés.
Pour parler il faut abonder dans le sens du pouvoir, sinon on est privé de parole, infantilisé au sens étymologique du terme.


Voir ce commentaire dans son contexte