Commentaire de Luc-Laurent Salvador
sur La théorie du complot des fake-news


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 février 2018 06:27

@Nicole Cheverney

Je vous suis complètement dans vos analyses sauf sur un point importantissime qui mérite réflexion.
En effet, étant girardien, je suis tout naturellement porté à reconnaître la nature mimétique des comportements humains donc la nature panurgique des publics et des masses en général. Elle est assez évidente pour tous je crois.
 
Pour autant, , il convient de respecter (et donc de croire en) l’individualité, l’autonomie et la conscience de chacun.
 
C’est pourquoi je crois en la démocratie, la vraie, façon Chouard et je m’oppose comme vous à ces dictateurs dans l’âme comme Labrune qui n’ont que mépris pour le bon peuple et prétendent lui « dicter » sa conduite.
 
Seule la mise en pratique d’une véritable démocratie peut permettre au peuple de devenir ce qu’il est (pour parler comme Nietzsche). Pour le moment, il est quand même un peu infantile, comme un vaste troupeau qui court vers la falaise et dans lequel seuls quelques moutons noirs complotistes (comme vous, moi et beaucoup d’autres sur ce site) essaient d’aller à contre-courant en tirant la sonnette d’alarme.
 
Les masses sauront-elles changer de cap ?
 
Je fais comme si c’était le cas mais vu les forces en puissance, c’est-à-dire, la domination financière, économique, politique, médiatique actuelle comme la censure du net qui vient, j’ai bien peur que nous allions à la catastrophe : la guerre, civile, mondiale ou les deux, voulue par nos élites pour faire table rase de l’Occident chrétien.
 
Bref, j’ai peur que nous ayons à boire le calice jusqu’à la lie...
 


Voir ce commentaire dans son contexte