Commentaire de Nicole Cheverney
sur La théorie du complot des fake-news


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicole Cheverney Nicole Cheverney 10 février 2018 20:09

@Christian Labrune

« Libre à vous de chanter les louanges de Bachar el Assad, de Maduro, de Khamenei & Rohani et même d’Erdogan que vous oubliez et qui serait en bonne place dans cette liste où vous pourriez mettre aussi Kim Jong-un pendant que vous y êtes« 

Vous êtes sur le mode accusatoire et péremptoire systématique. De ma part, il n’est aucunement question de « chanter les louanges » de chefs d’États, rien qu’eux et nuls autres dont vous nous citez une liste, toujours la même, en écho aux médias dominants, selon un tracé géo-politique prédéterminé et qui, curieusement, mais rien d’étonnant non plus de votre part, suit la ligne du néo-colonialiste occidental qui a »raison sur tout" et révèle la démarche belliqueuse engagée par les néo-conservateurs depuis le début des années 90.

 Ce qui révèle un manque certain d’indépendance d’esprit. Cette liste d’États à bannir de votre part, et que vous citez dans votre commentaire, c’est la litanie atlantiste, reprenant les sempiternels poncifs et directives de mise au banc de la communauté internationale de ces pays souverains par les States et l’UE. Au nom de quoi ? De quel droit ?

En revanche, si je ne compte pas faire de louanges, je note avec le recul nécessaire, que ces pays – Syrie – Russie – Iran, Liban, Yemen, tiennent tête aux gouvernements occidentaux enfermés, cadenassés dans leur mentalité néo-coloniale. Mentalité de petits colonialistes suffisamment minables pour aller bombarder des pays – jusqu’alors en paix – les détruire, les pulvériser sous les bombes – déplacer leur population, et dans le même temps crier aux loups avec les loups ! - considérant toujours ces pays comme leur pré-carré où s’exerce leur appétit sans limites. Dois-je vous rappeler que la Syrie fut le terrain de jeux des Français et des Anglais à égal appétit bassement mercantile pour le contrôle du commerce du pétrole ? Y-ont-ils renoncé ? Jamais ! 
Mais voilà, ce qui devient une évidence pour l’opinion internationale, et très difficile à digérer pour les néo-colonialistes occidentaux qui n’en sont toujours pas revenus – obstruction mentale – c’est qu’entre-temps ces pays se sont libérés de la tutelle européenne et américaine. Mais l’os en travers de la gorge, les USA, grands-maîtres d’œuvre du chaos généralisé – les néo-conservateurs en tête, et l’UE, leur féale minable continuent leur prédation par guerre interposée, et leur course systématique après ces richesses immenses de ces pays, ces supplices de Tantale. La Russie de Poutine s’avère être un autre os en travers de la gorge des néo-cons. Russie, enfin débarrassée des oligarques et de la ploutocratie eltsinienne des années 1990 à la solde des States. Poutine empêche avec opiniâtreté l’accaparement définitif de ses réserves immenses en pétrole et en gaz par l’Occident. Car Poutine est Là ! – au grand dam des Occidentaux insatiables, dans l’attente très improbable, de rafler la mise – Bachar El Assad est Là ! L’Iran est Là ! Et c’est la raison pour laquelle l’Occident qui n’acceptera jamais d’être évincé, continue sa propagande contre ces pays souverains.
Sans chanter les louanges de ce nœud gordien moyen-oriental et asiatique que les Occidentaux voudraient bien voir rasés de la surface terrestre, il n’est qu’ à observer la constance dans leur résistance à toutes les entreprises des plus crapuleuses les unes que les autres, pour s’ accaparer du pétrole, le gaz et de bien d’autres sources minières vitales.

 


Voir ce commentaire dans son contexte