Commentaire de Ouam
sur Compteur Linky, des dégâts qui se chiffrent en millions d'euros censurés par la presse


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 14 février 2018 21:37

@pemile
"
Parce que je veux sortir progressivement d’un système nucléaire centralisé et développer au maximum la productions d’énergies renouvelables décentralisée et que cela demande une gestion pointue du réseau électrique, pour équilibrer variation de demandes et variation de production avec l’intermittence des énergies renouvelables.« 
 
ca ne tiens pas la route une sec ce genre d’arguments, enfin je parle pour la majorité des gens vivant en france, ou alors explique nous cela mieux .
 
P ex je vais lancer ma machine à laver qui à des cycles longs (4h), alors à un moment il y à du courant du au photovoltaique, une heure apres ca se couvre..
Ca se passe comment ?
mon lave lingue electronique est desalimenté, et il s’eteint ?
 
Pour le lave vaiselle pareil
 
Bon il fait beau je me dis chic j’aere a fond, et cette fois c’est les éloliennes...
Et paf moins de vent, je dois donc me les cailler le temps que le vent revienne pour que la pompe a chaleur veuiolle bien s’enclencher ?

(etc...)
Ou c’est pour pouvoir recharger tes saloperies de véhicules electriques que tu aime tant,
 toi le pro des énergies propres.

Si déja nous interdisions les véhicules électriques (sauf ceuxs que j’ai précédemment cités)
 le reseau s’en porterai bcp mieux.
 
Sinon cela donnera quoi ?
des millions de véhicules connextés qui boufferons des G Watts a recharger si cette hérésie se démocratise en masse, mais ca chutt n’en parlons pas... jamais !

Mais la bien sur le permile ne répondra pas, il ne reponds jamais pour les purs VE à part me sortir l’ansurdité de l’autre jour ou sachant que les batteries sonts en loc, expliquer un truc délirant du café du commerce du coin

 »Bah on se servira es batteries qui sonts dns les VE"
 
Bien sur que les loueurs vonts etrent d’accords c’est sur smiley


Voir ce commentaire dans son contexte