Commentaire de Gollum
sur Le meurtre de l'âme ou meurtre psychique et la perversion narcissique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gollum Gollum 5 mars 2018 15:37

J’ai trouvé votre texte remarquable.


La dépendance physique et émotionnelle presque totale des enfants envers les adultes les désigne comme des victimes faciles. 

Effectivement tout vient de là. Et il suffit que l’un des deux parents soit psychopathe et cela peut vitre virer au drame.

Un meurtre de l’âme est le plus souvent perpétré par des parents psychotiques ou psychopathes qui traitent leur enfant comme une extension d’eux-mêmes ou comme l’objet d’assouvissement de leurs désirs

Rien à dire. C’est exactement ça. On peut y voir même comme une sorte de possession de l’enfant par l’âme du parent oppresseur. Une perte d’identité. Une perte d’âme. Comme chez les primitifs.

Et pour s’en tirer ce n’est pas facile du tout.

Cela correspond assez à un processus initiatique. Se faire engloutir par le monstre et renaître. Après bien des souffrances et crucifixions. Jung doit évoquer cela dans ses écrits. Stanislav Grof aussi.


Voir ce commentaire dans son contexte