Commentaire de Mélusine ou la Robe de Saphir.
sur Le meurtre de l'âme ou meurtre psychique et la perversion narcissique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 mars 2018 11:31

L’identification au bourreau bien décrite par Bettelheim dans « survivre » dépend de l’état de conscience du sujet. Quand je parle de « jouer » avec le persécuteur, c’est bien de cela qu’il s’agit. L’acteur, est conscient de jouer un rôle pour duper le persécuteur. Dans le Syndrome de stockholm au contraire, la victime est « complice ».


Voir ce commentaire dans son contexte