Commentaire de Philippe VERGNES
sur Le meurtre de l'âme ou meurtre psychique et la perversion narcissique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe VERGNES 6 mars 2018 15:26

@ Mélusine ou la Robe de Saphir,


J’ai appris à nager à des centaines de gamins... jamais je n’en ai jeté un seul à l’eau contre son gré. J’ai toujours eu des classes de « débutants » en début de trimestre et tous (à l’exception d’UN seul) finissaient, en fin de cycle d’apprentissage de la natation, à un meilleur niveau que celui de leur camarade (supérieur aux tests à ceux qui avaient déjà reçu une initiation). J’ai innové constamment (je pratique la plongée en apnée depuis l’âge de 10 ans). J’étais jugé sur le résultat des élèves et j’ai toujours eu les meilleures appréciations de la part des instituteurs-trices en charge des élèves.

Jeter un enfant à l’eau se pratiquait souvent à une époque... c’est des méthodes de « voyous » qui sont très très loin d’obtenir les résultats que j’ai pu obtenir avec mes propres élèves. C’est le même problèmes qui se posent à l’éducation à l’heure actuelle (et depuis longtemps).

Pas de « bisounours » la dedans. Juste une bonne compréhension des techniques d’apprentissages et un meilleur profit à tirer en terme de qualité des enseignements et du « rendement » obtenu. C’est du pur pragmatisme.

Voir ce commentaire dans son contexte