Commentaire de charly10
sur SYRIE : Bas les masques à « Le Média »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

charly10 7 mars 2018 16:29

Bien vu, pour une fois qu’un media ose dire autre chose que la doxa, on ne va pas pleurer. André Shiffrin, dans un essai traitant de la dérive de l’information, intitulé « Le contrôle de la parole »disait ; « C’est justement lorsqu’une majorité est d’accord sur quelque chose, qu’on doit commencer à douter. »

 Dans l’affaire syrienne, il y a ce que l’on veut nous faire croire , et la réalité que seuls les services spéciaux connaissent. Il n’y a pas de médias en Syrie toutes les infos proviennent du Liban. Personne n’est dupe, la trêve humanitaire est également nécessaire pour les « rebelles » qui espèrent avoir des armes et des munitions (les stocks s’épuisent) via les convois « humanitaires » pour continuer la lutte. Pour cela, il faut garder la population civile en otage et faire un maximum d’images avec l’aide des casques blancs ; Quant au stock de produits chimiques ils sont toujours là chez les rebelles qui espèrent un déclenchement d’un bombardement occidental pour lignes rouges franchies. il suffisait de voir le visage de M.Le Drian à Moscou pour comprendre que la Russie a prévenu tous les intéressés qu’elle abattra tous les avions qui oseront, à cette fin, rentrer dans la zone qu’ils contrôlent. Et Macron qui avait lancé qu’il interviendrait si les gaz étaient employés, ne peut rien faire car, ce fait n’est pas vérifié .D’autres hypothèses existent.

 Un contrôle des couloirs humanitaires et des camions devront être ystématiques car on a déjà vu beaucoup d’ONG, que je ne citerai pas, se livrer à un jeu dangereux par certains services…rendus aux rebelles.
Tout cela est malheureux pour les populations civiles qui sont otages des djihadistes et subissent des deux côtés. Mais la guerre sans morts n’existe pas. Nos générations occidentales ont oublié ce fait.

 


Voir ce commentaire dans son contexte