Commentaire de Albert123
sur L'homme en crise


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Albert123 15 mars 2018 12:28

« Les filles surpassent les garçons à l’école à tous les niveaux universitaires. »

intellectuellement la poutia « genderiste » ne vaut par contre pas un clou et a part produire des Schiappa à la pelle à quoi sert désormais l’université ?

L’université occidentale qui promeut désormais une intelligence dite « sociale » masque surtout le fait que le cadre universitaire est dévoré par le paralogisme.

« Les hommes meurent plus jeunes. »

a force de se la jouer hommasses qui picolent comme des trous et qui fument comme des connes elles nous rattrapent

« Les hommes sont plus obèses. »

juste beaucoup moins réceptifs aux injonctions de la presse femelliste

« Les hommes se suicident beaucoup plus fréquemment. »

question de moyens mis en oeuvre, le succès est quasi garanti avec une cartouche de 12 dans la bouche, alors qu’avec une tablette de médocs, on peut finir avec une grosse chiasse la plupart du temps. 

en même temps après ce court souci gastrique vous pouvez derrière venir jouer les pleureuses.

a défaut d’être digne c’est pratique

« Les hommes sont incarcérés ou condamnés à un taux beaucoup plus élevé que les femmes. »

car les manipulateurs (et donc manipulatrices) ne sont pas condamnés par la justice, mieux la société à tendance à les récompenser. En bref tant que la violence psychologique féminine ne sera pas prise en compte ces études ne valent pas un clou.

« Moins d’hommes terminent leurs études secondaires et vont à l’université. »

au delà du fantasme femelliste et genderiste, injonction est toujours faites aux hommes d’être autonomes financièrement et ce rapidement pour subvenir au besoin du nid

« Plus de garçons sont diagnostiqués avec une hyperactivité. »

« Les hommes ont maintenant des QI plus faibles que les femmes ».

et des résultats au tests de QI dans les extrêmes (haut et bas) plus prononcé que chez les femmes où la variance sur ces résultats est bien moins importante.

Pour 7 individus masculin au delà de 130 au test on va trouver 1 seule femme (qui sera bien au delà de 130 par ailleurs), la même proportion est constatée en matière de déficience mentale.

« Les jeunes hommes vivent avec leurs parents plus longtemps que les femmes. »

ça dépend du pays. En Italie c’est bien différent.

« Dans la mode, les libertés des femmes sont plus larges. »

pour flatter le narcisse féminin et en faire la bonne idiote utile du capitale tout au plus.

Là où vous percevez des avantages auquel votre genre ne vous donne pas accès je vois surtout tout un ensemble d’éléments qui flattent les femmes pour les maintenir en dehors de toute possibilité d’émancipation


Voir ce commentaire dans son contexte