Commentaire de JL
sur Le Royaume-Uni fait déclarer par l'OTAN la guerre à la Russie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis JL 16 mars 2018 09:06

« Quand un imbécile commet une action dont il a honte, il prétend toujours que c’est par devoir. » George Bernard Shaw
 
Quand un État commet une action que son opinion publique pourrait désavouer, il prétend toujours que c’est au nom de l’intérêt de la nation, du peuple et de ses valeurs.
 
Les États sont des monstres froids qui n’agissent qu’en fonction des intérêts égoïstes de leurs oligarchies, intérêts soigneusement dissimulés à leurs opinions publiques ; dans les « démocraties libérales », les explications soigneusement élaborées pour faire avaliser ces actions relèvent toujours du « storytelling ».
 
Dans les États-nations gangrenées par le crony-capitalisme, les médias de masse sont des avatars de la Pravda.
 
« L’Europe s’est alignée sur les États-Unis, avec son « capitalisme de connivence » et riposte en ayant recours au moralisme et au gouvernement des juges. Seule une remise en question totale du système capitaliste pourrait y mettre fin. Extraits : »Le capitalisme contemporain est devenu par la force de la logique de l’accumulation, un « capitalisme de connivence ». Le terme anglais « crony capitalism » ne peut plus être réservé aux seules formes « sous-développées et corrompues » de l’Asie du Sud est et de l’Amérique latine que les « vrais économistes » (c’est à dire les croyants sincères et convaincus des vertus du libéralisme) fustigeaient hier. Il s’applique désormais aussi bien au capitalisme contemporain des États-Unis et de l’Europe. ... Dans son comportement courant, (cette classe dirigeante) se rapproche alors de ce qu’on connaît de celui des « mafias », quand bien même le terme paraîtrait insultant et extrême."(Par Samir Amin, économiste et président du World Forum for Alternatives.)


Voir ce commentaire dans son contexte