Commentaire de phan
sur Le Royaume-Uni fait déclarer par l'OTAN la guerre à la Russie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

phan 16 mars 2018 20:32
...
« Spécialisé dans les armes chimiques et biologiques, Porton Down emploie plus de 3.000 scientifiques, dispose d’un budget annuel de 500 millions de livres (558 millions d’euros) et s’étend sur près de 1.100 hectares. »Il est impératif de continuer à fournir des moyens aux forces armées, en particulier dans un monde où les menaces ne cessent de croître« , a estimé Gavin Williamson, en s’en prenant à la Russie. »Si nous doutions de la menace que la Russie fait peser sur nos concitoyens, nous n’avons qu’à regarder l’exemple choquant de leur attaque inconsidérée à Salisbury« , a-t-il dit. Theresa May a annoncé mercredi une série de sanctions contre Moscou, dont l’expulsion de 23 diplomates et le gel des contacts bilatéraux, jugeant Moscou »coupable« de l’empoisonnement. »
...

Deux faits historiques contre l’amnésie ambiante :

- Winston le Chimique, le monstre impérial qui gazait à Gaza 

Ce n’est pas la première fois que les Britanniques ont recours aux gaz de combat. Au cours de la troisième bataille de Gaza [contre les Ottomans] en 1917, le général Edmund Allenby a fait tirer 10 000 obus à gaz asphyxiants sur les positions ennemies, avec des effets limités. (Winston le Chimique était secrétaire d’état à la Guerre)


En Novembre 2006, la BBC a diffusé un InsideOut spécial de 30 minutes intitulé « Le secret des nuages  ». Cette enquête à Porton Down de 1960 parle des « attaques » spray de Norfolk (avec la ville de Norwich comme cible principale). Elle révèle aussi une série de découvertes récentes de pulvérisations, menée dans la région de Bedford Cardington au début des années 1960, qui comportait l’utilisation de véhicules clandestins de pulvérisation spécialement convertis.
La population ne se doutaient de rien quand l’Est de l’Angleterre a été pulvérisé en secret avec les composés toxiques au moins 76 fois.

Voir ce commentaire dans son contexte