Commentaire de Drugar
sur François Asselineau versus Jean-Luc Mélenchon


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Drugar Drugar 12 avril 2018 09:58

@capobianco
« C’est une façon poétique de traiter un commentaire ? »

Dois-je vous rappeler la traduction anglaise de « ass » dont vous et vos comparses affublez continuellement Asselineau (et ne me prenez pas pour un demeuré, vous savez pertinemment ce que cela veux dire). Est-ce une façon poétique de nommer quelqu’un ? Sans compter les mensonges que vous proférez (GrandGuignol, entre-autre, vous l’a fait remarquer à mainte reprise) et la mauvaise foie dont vous faites preuve envers vos contradicteurs. Donc oui cela s’appel bien « dégueuler sa bile », ne vous en déplaise.

La voix de la France peut être entendue par d’autre pays, en effet. Mais la France, n’a, en aucun cas, à imposer ses vues aux autre pays. Mais, que Melenchon veuille imposer ses réformes et sa façon de voir les choses à l’ensembles des pays de l’UE en rentrant dans un rapport de force avec l’UE et la désobéissance aux traités, cela ne vous dérange pas manifestement. Que vous le vouliez, ou non, la France à signé les traités de l’UE et se DOIT donc de les respecter. Si la France s’assoie sur les traités de l’UE, surtout dans le but malhonnête d’imposer sa vision, elle perd immédiatement toute sa crédibilité internationale : ça s’est enfermer la France et la faire se replier sur elle-même. 

La France ayant donc signée les traités de l’UE, et se devant de les respecter, doit donc appliquer, entre autre, l’article 48 du TUE, réclamant l’unanimité pour pouvoir changer les traités. De fait, pouvez-vous me citer un changement majeur des traités, particulièrement dans le domaine sociale et l’amélioration de la vie des populations qui ait eu lieu depuis la signature du traité de Maastricht ? Il n’y en a eu aucune en plus de 25 ans. Et vous pensez que, soudainement, toutes les politiques appliquées méthodiquement depuis 25 ans pour donner plus de pouvoir aux multinationales, encourager le dumping fiscale et sociale ainsi que la concurrence à tout va dans tout les domaines va s’inverser pour aller dans le sens sociale et de l’intérêt des peuples ? Vous rêvez !!

Ce n’est pas l’UPR qui a écrit les traités de l’UE, mais c’est l’UPR qui vous rappel que ces traités s’appliquent constamment à la France et l’empêche, justement, de faire entendre sa voie et surtout d’appliquer en France, une politique souhaitée et dans l’intérêt des Français. Pour cela, il faut sortir de cette structure juridique qu’est l’UE, manifestement irréformable dans le sens sociale, du bien-être des populations, de l’emploie, de l’écologie et de l’agriculture raisonnée, des services publiques forts et de l’oppositions aux puissances de l’argent. Et pour faire cela de manière propre, sans entailler la crédibilité de la France, il suffit d’appliquer les traités en appliquant l’article 50 du TUE.

Voir ce commentaire dans son contexte