Commentaire de Roubachoff
sur La paix est une chose trop sérieuse pour ne la confier qu'à des civils - Gal Antoine MARTINEZ


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Roubachoff 15 avril 2018 06:13

@Fergus

Très drôle, vraiment. Les procès pour délits d’opinion se multiplient, des pauvres types maladroits se font écrabouiller par des procédures d’urgence, la censure se répand comme une peste sur internet, mais notre grand oracle multidisciplinaire n’y voit que du feu. C’est vrai qu’avec ses opinions toujours modérées, équilibrées et pleines de sagesse, il ne risque pas grand-chose, à part se casser un ongle en ratant une touche de son clavier.


Voir ce commentaire dans son contexte