Commentaire de Jean Dugenêt
sur La Grande Trahison


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Dugenêt Jean Dugenêt 19 avril 2018 15:28

@Et hop !

"Vous ne pouvez pas ignorer que la quasi totalité des juifs déportés depuis la France étaient des étrangers dits apatrides, c’est-à-dire des ressortissants de l’Allemagne, de l’Autriche, de la Pologne, et autres pays occupés par l’Allemagne ou l’URSS, sur lesquels le gouvernement français n’avait pas autorité."

Cela est faux. Vous reprenez ici à votre compte le postulat selon lequel la question juive en France était un problème d’immigration et de réfugiés juifs d’Europe orientale et centrale. Ce postulat a, pendant un temps, été défendu par la direction de l’UGIF composée essentiellement d’éléments conservateurs de la bourgeoisie juive assimilée. Ceux-ci ont, plus tard, été accusés d’être à la tête d’une instance de collaboration avec le régime de Vichy par des juifs « de gauche ». Ils ont, en fin de compte, eux aussi été des victimes et ont donc payé très cher leurs erreurs. Si on peut dire, en effet , qu’ils ont pendant un moment collaboré avec Vichy comme vous l’expliquez, il ne faut pas généraliser, comme vous le faites, à tous les juifs de France alors que n’étaient concernés, je le répète, qu’une minorité.

Je ne peux pas reprendre ici toute l’histoire de ce qui s’est effectivement passé mais je vous invite par exemple à regarder ce que la wikipédia dit de l’UGIF (Union Générale des Israélites de France).


Voir ce commentaire dans son contexte