Commentaire de Luc-Laurent Salvador
sur Le Rwanda, Paul Kagamé et Judi Rever (1/2)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 19 avril 2018 17:20

Je suis heureux d’apprendre qu’une journaliste a fait le boulot et remet sur la table la question du génocide rwandais pour en repenser ou, plutôt réviser la narration.

Pour Kagamé et ses sbires, elle est sûrement déjà cataloguée comme négationniste mais peu importe. Qui se soucie des étiquettes dorénavant ?
 
Dès que nous réfléchissons nous sommes des complotistes influencés par les fake news.
 
Sauf que les fake news officielles, on en a un peu marre, d’où l’intérêt de revenir aux faits.

C’est clair que concernant le Rwanda, les faits sont dévastateurs. C’est probablement parce qu’il avait mesuré l’ampleur du « bâton merdeux » qu’était cette enquête que le juge Trévidic a pris la tangente avant que le dossier ne soit clos.
 
Pour ma part, j’ai essayé de proposer une synthèse à partir de l’excellent documentaire de Blanrue & Tiel :
Génocide rwandais et pouvoir victimaire - AgoraVox le média citoyen
Génocide rwandais et schéma auto-victimaire - AgoraVox le média citoyen
 
 Il me semble que les éléments qui incriminent Kagamé ne laissent aucune place au doute.
Il est proprement scandaleux que ce gars là soit au pouvoir alors qu’il est le premier responsable du (double) génocide et qu’il ait, de surcroît, le culot de poursuivre ses opposants en les accusant de négationnisme.
On croit rêver ! (un cauchemar éveillé ;-((...


Voir ce commentaire dans son contexte