Commentaire de astus
sur Le tabou des mutilations sexuelles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

astus astus 3 mai 2018 13:41

 Bonjour Méduse : 

il n’y a en effet aucune justification éthique à infliger des blessures volontaires qui laissent d’importante séquelles au corps et au psychisme des enfants et qui alimentent la violence. C’est même ce que l’on appelle un acte barbare, qui heureusement tend à être de moins en moins pratiqué, notamment aux ÉU, où les fallacieux préceptes moralisateurs et hygiénistes ont aggravé la vie de très nombreuses personnes.
Cdlt

Voir ce commentaire dans son contexte